Vider les CLSC, c’est commettre une erreur aux répercussions dramatiques.

Une fois de plus, l’austérité fait des dommages dans le réseau de la santé et des services sociaux. À chaque réforme, à chaque compression annoncée par le duo Barrette-Couillard, on s’éloigne de l’objectif premier du réseau, celui d’améliorer la qualité et l’accessibilité des soins et des services sociaux offerts.

Signez la pétition en suivant le lien ci-dessous :

http://clsclavie.ca/