Santé sécurité

Prévention

Droit de refus

Articles

Le stress humain pour les nuls…

Comment vous y prendriez-vous pour chasser un mammouth ?

Cela vous demanderait sûrement de la force, de l’énergie, de l’endurance, de l’agilité, de la concentration, du courage et une bonne planification !

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que toutes ces exigences sont comblées par notre système de réponse au stress. Ce système est aussi connu sous le nom de système de combat ou fuite. Ce nom vient du fait que lorsque nous faisons face à une menace (un stress), nous devons combattre (tuer le mammouth) ou fuir (prendre ses jambes à son cou parce que le mammouth est trop agressif). Mais qu’est-ce qui se passe dans notre corps lors d’une réponse au stress ?

Mammouth magazine aborde plusieurs thèmes concernant le stress sous toutes ses formes.

http://www.stresshumain.ca/mammouth-magazine.html

 

Le Stress au travail : Attention danger !

Il existe souvent une confusion entre la pression ou le défi et le stress, confusion qui est parfois entretenue pour excuser de mauvaises pratiques de gestion.

La pression au travail est inévitable compte tenu des exigences du contexte professionnel actuel.

Une pression perçue comme acceptable par l’individu peut même contribuer à entretenir son dynamisme, sa motivation, sa capacité de travail et d’apprentissage, en fonction des ressources disponibles et de ses caractéristiques personnelles.

Toutefois, lorsque cette pression devient excessive ou ingérable pour d’autres raisons, elle conduit au stress. Le stress peut porter atteinte à la santé de l’employé et aux performances de l’entreprise…

http://www.stresshumain.ca/documents/pdf/Mammouth%20Magazine/Mammouth_vol4_FR.pdf

 

Le Québec en état de surmenage social

Les médecins diagnostiquent un par un les travailleurs malades, alors que c’est le système au complet qui est atteint de la maladie de la performance à petit prix. En 2013, la CSST révélait que les maladies attribuables au stress chronique en milieu de travail étaient liées principalement à l’exposition aux stress suivants : harcèlement psychologique (28,4 %), relations de travail conflictuelles (24,1 %) et organisation du travail (20,7 %).

Mon histoire est celle de milliers de gens au Québec. Premier épuisement professionnel à 28 ans. J’avais pris le poste d’une personne qui avait aussi craqué avant moi. Je me suis quand même dit que c’était de ma faute et je suis allée voir une psychologue. À mon retour, j’ai essayé la conciliation travail-famille. En fin de compte, j’étais payée moins pour accomplir encore plus et je suis tombée en congé maladie de nouveau à 31 ans.

Lire la suite …

LIENS

CNESST

Centre d'etude sur le stress humain (CESH)

Institut National de Recherche et de Sécurité

Centre Canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST)

Union des travailleurs et travailleuses accidenté-e-s de Montréal