Le guide alimentaire 2019 est arrivé !

Guide-alimentaire-canadien_4069_HC_Food_Guide_

Santé Canada, en effet, se base sur le concept de l’image de l’assiette idéale, afin de traduire ses objectifs.

Il n’y a plus de concept de groupes alimentaires. Les fameux « Lait et produits laitiers » ou encore « Viandes et substituts » n’existe plus! Ce qui suscite l’inquiétude au sein des différentes organisations de producteurs à travers le pays.

Parmi les aliments protéinés, on fait plus de place aux protéines végétales : tofu, légumineuses, noix et graines. Celles-ci sont devenues aussi importantes que les protéines animales : viande, poisson, œuf, yogourt…

Selon les groupes de l’assiette, pour être en santé, on doit manger des fruits, des légumes, des grains entiers et… des protéines? Le soucis c’est que les protéines ne sont pas des aliments. Ce sont des nutriments.

Ce que l’on remarque dans l’assiette, c’est la variété, la couleur et la fraicheur. Ce sont des aliments simples, ni élaborés ni très transformés! Santé Canada met enormément l’accent sur les produits non-transformés.

Fait important, la version 2019 est la première version depuis 1942 (1ère Édition) à avoir exclus de l’élaboration, les groupes d’intérêt, qu’on appelle aussi « lobbys », soit par exemple l’industrie des producteurs laitiers, des producteurs de céréales et des producteurs de viande, pour se baser uniquement sur la science.

Et la différence par rapport aux autres versions est notable!